5 astuces pour choisir son maillot de bain

Bonne nouvelle, les vacances approchent. Cette année direction Sitges ou les plages du sud de la France? Alors c’est le moment d’avoir une discussion sérieuse avec votre  maillot de bain. Il y a encore quelques années, les règles du maillot de bain, pour nous les hommes, étaient assez simples : les mannequins et les types très poilus portaient des slips de bain, les nageurs des combinaisons intégrales et tous les autres des bermudas ou des shorty.
Aujourd’hui, les choses se sont nettement compliquées. Un rapide tour dans les magasins suffit pour s’apercevoir que nous disposons, nous aussi, d’un très large choix.  Et c’est tant mieux : on peut maintenant acheter le maillot qui nous correspond.
Alors voici quelques conseils sur les maillots de bain afin que tout le monde trouve son style.


1. Les grands bermudas pour les ados

Vous visualisez le produit? Des couleurs, de la longueur et des enfants de 12 à 17 ans. Alors que les choses soient claires : ce n’est pas le bermuda qui fait le surfeur. C’est un peu comme si avoir les cheveux longs et blonds faisaient de vous le roi de la vague. Passé un certain âge, il est judicieux d’éviter ce genre de tenue. Même le moniteur préférera un belle combinaison plus stylée et pratique. En revanche, si vous êtes fan du bermuda, choisissez un modèle plus court au-dessus du genou et moins large (voir article sur comment choisir son bermuda)
Les avantages ? La coupe est plus flatteuse, la silhouette moins tassée et la partie de votre corps sous le genou verra enfin le soleil.
Si vous avez poussé la fonte cet hiver, un maillot plus fitté vous mettra immédiatement plus en valeur. Dans le cas contraire, la coupe du maillot vous donnera un semblant de forme en V – c’est toujours mieux qu’un maillot avec un tube pour chaque jambe, silhouette filiforme garantie.
Attention, pas trop serré non plus.

2. La bonne longueur de maillot pour la bonne morphologie

Si vous enchaînez les squats et que vous avez le cuissot fier, vous pouvez vous permettre un maillot court, mi-cuisse voir tiers de cuisse pour les plus entreprenants. Si en revanche vous êtes ronds avec un petit bidou, visez quelque part entre le mi-cuisse et le 2/3 de cuisse pour ne pas faire trop poulet ficelé. Plus vous êtes petit, moins il faut de maillot long. La tendance 2015 est quand même au court quoi qu’il arrive pour le short de bain. Il se porte mi-cuisse et il est en nylon.

3. Le motif, la couleur et les détails

On se dit souvent que c’est facile, qu’ils sont tous à peu près pareils. C’est avec ce genre de logique qu’on se retrouve avec un bermuda moche et ringard. Une fois sur la plage, il sera déjà trop tard.
Alors plus d’hésitations, soyez plutôt dans une couleur dite classique. Bleu marine, vert kaki, rouge bordeaux, noir… Des couleurs qui permettront à ceux qui ne sont pas très plage de ne pas attirer tous les regards, tout en restant élégant.

Le maillot pastel est tendance cette année. Le bleu ciel et le rose sont sans doute les meilleurs choix dans cette catégorie. Si vous bronzez vite, vous pouvez tenter le jaune ou le orange. Évitez le vert, est généralement moins flatteur. Le motif, micro-motif ou l’imprimé est très fashion cette année. Osez les rayures et les motifs géométriques. En termes de praticité, chaque détail compte.
Des poches un peu profondes éviteront de faire tomber la monnaie des glaces sur la serviette. Une poche qui ferme, à l’intérieur par exemple, permettra de caser une clé à la piscine. Concernant la ceinture, préférez la plate avec un velcro et une corde plutôt qu’en élastique. C’est plus rétro, ça fait moins ressortir le gras, ça ne laisse pas de trace en accordéon et ça tient mieux quand on sort de l’eau. Le « filet »intégré sous le short permet de ne pas mettre de sous-vêtement et surtout d’être bien maintenu.

4. Alors slip, bermuda, boxer ou short?

Il n’y a pas de règle. Chacun son choix en respectant tout ce que je vous ai dit précédemment. Un slip de bain peut-être très sympa et agréable à porter. Il peut aussi vous rendre sexy (ou pas) à la sortie de l’eau. Le boxer ou shorty est une valeur certaine. Le short est à bannir si vous n’êtes pas un minimum sportif. Enfin le bermuda doit être court sinon exclusivement réservé à vos enfants.

5. Le juste prix

Evidemment il faut adapter l’investissement à l’utilisation.
Pour une ou deux semaines sous le soleil ou pour un usage plus fréquent, si vous avez une piscine à disposition toute l’année, votre choix sera différent. Vous trouverez des maillots entre 20 et 100 euros en fonction du style et de la matière. N’hésitez pas à y mettre un peu plus cher pour être tendance cet été.

Article réalisé avec la participation de Sylvie du magasin Jules Poitiers Sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *