5 règles pour bien choisir son jean

C’est l’un des vêtements préférés des hommes, pour son confort et sa praticité. Mais pour qu’il flatte au mieux votre silhouette, ce pantalon doit être choisi selon une multitude de critères.
Il est plutôt difficile, en boutique, de réussir à se diriger vers le bon modèle, égaré au milieu d’une centaine d’autres aux tailles, couleurs, coupes, poches et surpiqûres différentes. Comment le choisir?

jean2

1. A votre taille :

S’il est un vêtement que l’on ne préférera pas acheter en ligne, c’est bien le jean. Selon les marques, la taille peut varier. Vous risquez aussi de vous perdre entre les tailles américaines et les tailles françaises ( ajouter 10 à la taille américaine pour l’obtenir).
Il faudra donc impérativement l’essayer pour savoir s’il correspond ou non à votre morphologie. Il est à votre taille lorsqu’il serre vos cuisses, vos fesses et quand il ne nécessite pas de ceinture pour tenir correctement. À mesure que vous le portez, le denim se détend, si bien qu’en le choisissant trop large à l’achat, il risque d’engendrer des plis disgracieux, notamment au niveau de l’entrejambe.

2. La bonne coupe :

Entre boot cut, slim, skinny et straight, votre cœur balance. En fait, vous n’y connaissez rien et la coupe d’un jean est pour vous aussi indéchiffrable que son étiquette de restrictions de lavage. Quelle que soit votre corpulence ou votre taille, c’est vers le jean droit ou straight qu’il faudra vous orienter.
Relativement similaire d’une marque à une autre, le jean droit taille basse se choisit au final par la façon dont il épouse et soutient vos fesses, car c’est vraiment en cela que vous saurez s’il est fait pour vous.

3. La bonne poche :

Après avoir sélectionné un modèle qui ne baille pas au niveau des fesses, assurez vous qu’il ne vous aplatit pas non plus totalement le bas du dos. Il faut pour cela comprendre la forme des poches et l’importance de leur emplacement. Les petites poches ont tendance à grossir les fesses ; à l’inverse les grandes poches les mincissent. L’écartement entre les deux poches flattera votre silhouette, tout comme leur position plutôt haute qui redresse deux fesses un brin tombantes.

jean-1

4. Brut ou délavé ?

Sur les podiums de la saison printemps-été 2015, le jean se portait plutôt clair, de Gucci à Dior Homme, en passant par le label Ami. Mais le jean brut (bleu foncé), reste un éternel basique de tout vestiaire masculin. Il s’accorde avec à peu près tout, sans que vous risquiez le faux pas. C’est sans hésitation le modèle de jean le plus habillé, celui que vous aurez loisir de porter avec un blazer. Le jean délavé se réserve pour le week-end et les vacances.

5. La bonne longueur :

À tort, les amateurs de denim ne pensent pas toujours bon d’emmener leur jean se faire raccourcir de quelques centimètres pour obtenir un fini impeccable. La cheville en accordéon n’a pour seul bienfait que de tasser la silhouette et lester vos pieds d’une masse disgracieuse. On acceptera quelques cassures mais on leur préférera un ourlet, plus dans l’air du temps. Lorsque vous essayez un jean en boutique, n’oubliez pas de vous rechausser afin de déterminer si la longueur est bonne. Si c’est le cas, il tombe parfaitement sur le dessus du pied.

Reportage réalisé avec Sylvie de chez Jules Poitiers Sud.

Plus d’infos sur le site www.jules.com ou application « Jules » pour smartphone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *