Art érotique japonais : Le baume du dragon

Vous l’attendiez depuis longtemps ce rendez-vous. Un moment d’intimité avec votre partenaire ça se prépare. Bougies pour l’ambiance, un petit verre pour détendre et quelques petits sushis pour ne pas avoir le ventre vide. Tout se passe bien sauf que l’excitation étant à son comble, vous ne pouvez vous retenir. Et voilà un premier rapport écourté. Il existe différents moyens de contrôler son éjaculation, mais, comme je ne suis pas docteur, j’ai préféré regarder ce qui se faisait de mieux dans l’art érotique japonais  « l’art Shunga ». Miracle, un baume est là pour vous donner un coup de main, enfin vous m’avez compris. Il est utilisé depuis des millénaires par les japonais. Comment ça marche?


Dans la médecine ancestrale chinoise et japonaise, il y a un baume qui est fréquemment utilisé pour ses bienfaits. Il permet de faire durer le plaisir de l’homme un peu plus longtemps sans qu’il ait constamment à se préoccuper de retenir son éjaculation. Il existe parmi les nombreuses crèmes, le baume du Dragon inspiré de cet art érotique japonais. Il s’applique au niveau de l’extrémité du sexe. Il va insensibiliser la partie au niveau du frein. Le but est aussi d’avoir une crème chauffante qui va vous stimuler ainsi que votre partenaire mais qui aura aussi le double effet d’endormir la zone sensible et donc de retarder l’éjaculation. Vous avez enfin le pouvoir décisionnaire sur l’acte. Plus besoin de se contracter au risque de perdre son érection.  Appliquez le baume juste avant le rapport sous forme de jeux érotiques et de préliminaires le tout avec une odeur mentholé. Attention à ne pas en mettre de trop car vous risquez d’insensibiliser votre partenaire, ce qui n’est pas le but. Du point de vue dermatologique aucun soucis puisque tous les composants sont testés en laboratoire.


Le flacon de 60 ml est à 35,90 €

Article réalisé avec Julien du magasin « plaisirs dévoilés » à Poitiers. Toutes les infos sur facebook « plaisirs dévoilés« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *