Bien dans ses pompes

En sport, c’est le mot qui fait peur. Rien qu’à l’idée d’y penser,  j’en ai déjà mal à mes bras. Je veux évidemment parler des pompes. Beurk. Mais bon, pour travailler ses triceps et ses pectoraux, renforcer et dessiner ses muscles, y’a pas mieux. Benjamin, notre coach, vous donne quelques conseils pour bien faire ses pompes. Courage ….

pompes jefaisleguet.fr

Commençons par les conseils :
  • Allongez-vous à plat ventre.
  • Placez vos mains à plat sur le sol, à hauteur de vos épaules, sur une largeur légèrement plus grande que celles-ci.
  • Gardez votre corps bien droit.
  • Soulevez le corps par extension des bras, en gardant le corps droit. Éviter la tendance à cabrer le dos vers l’arrière.
  • Seuls les mains et les orteils restent au contact du sol, tout en gardant le corps bien aligné.
  • Les pompes suivantes sont exécutées en poursuivant le levage et l’abaissement du corps par flexion puis extension des bras.
  • Ne touchez pas le sol entre les pompes. De la première à la dernière, seuls les orteils et les mains sont en contact avec le sol.

Faites-en 2 ou 3 fois dans la semaine à raison de 3 séries de 10 à 20 répétitions .

Il existe d’autres variétés de pompes – plus faciles ou plus difficiles. Vous pouvez ajuster l’entraînement à votre niveau et à votre forme physique.

Pompes « légères »

Ce type de pompes est conçu pour les gens qui ne sont pas encore capables d’effectuer les pompes classiques décrites ci-dessus. Les pompes version «light» sont une excellente préparation pour l’exercice des pompes ordinaires.

On effectue les pompes légères de la même manière que les pompes ordinaires. À la seule différence qu’au lieu des orteils, on s’appuie sur les genoux. Dans un exercice de ce type, il convient de placer une surface molle sous les genoux pour les protéger. Cela peut être une serviette, un tapis de gymnastique, ou un simple matelas en mousse.

Pompes sur une main

Les pompes sur une main sont destinées aux véritables sportifs et sont extrêmement difficiles à exécuter. Les jambes sont très espacées. Ceci permet d’assurer l’équilibre au cours de l’exercice. Il faut savoir que plus les jambes sont espacées, plus il est plus facile de faire ce type de pompes, mais n’oubliez pas de garder le torse bien droit.

L’exercice de pompes sur une main n’a de sens que si l’on possède un entraînement adéquat et que l’on est capable d’effectuer facilement 100 pompes normales. Notez cependant que les pompes sur une main ne sont pas aussi saines que les pompes classiques. En effet, au cours de cet exercice les muscles du corps tout entier ne fonctionnent pas de façon symétrique.

Plus d’infos sur le site de Benjamin www.coach-sportif-poitiers.fr

3 réflexions sur « Bien dans ses pompes »

  1. Entre chacunes des 3 séries de pompes, le temps de repos (récupération) est de combien ???? Merci d’avance de votre réponse!!!

    Dominique

  2. Entre chacune des 3 séries de pompes, le temps de repos (récupération) est de combien ???? Merci d’avance de votre réponse!!!

    Dom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *