Rencontre avec 2 créateurs qui font dans la dentelle

Avec un tout petit choix de sous-vêtements, les hommes ont été longtemps contraints de porter des caleçons difformes, des boxers aux teintes sombres et surtout classiques. C’est fini. Aujourd’hui de nombreuses marques ont compris que sous son pantalon, un homme avait aussi besoin d’être sexy et bien soutenu. Différentes boutiques en ligne proposent un large choix de slips ou caleçons de formes différentes, de couleurs et de matières innovantes le tout en étant sexy mais jamais vulgaire. C’est l’exemple de PetitQ.com lancé en mars 2007. Deux amis, Arthus et Nicolas, cherchaient avant tout à faire du E-Commerce, pas spécialement de la lingerie mais ce choix s’est fait finalement assez naturellement. Tellement naturellement, qu’ils sont incapables de se rappeler quand et comment a été prise la décision de se lancer dans ce rayon.

 


Nicolas nous explique :

« Nous nous sommes lancés avec tellement peu de moyens, c’était plus un test qu’autre chose. Nous n’imaginions pas que nous pourrions travailler à plein temps dans notre société dès la sortie de nos études en 2008. Notre spécialité était de vendre ce que personne d’autre ne vendait. Nous étions les premiers à vendre en France 90% des marques que nous proposions. En 2011, nous avons donc décidé de lancer notre propre marque : « PetitQ ». Nous avons démarré avec seulement 6 produits. Notre premier photoshoot avec Issac Jones a beaucoup circulé sur Internet et des boutiques d’autres pays ont commencé à nous contacter pour vendre notre marque. Fin 2013 nous avons pu lancer notre première vraie grande collection avec une trentaine de modèles. Notre première vidéo, avec Colby Melvin, a fait le buzz et les différentes versions autorisées ou pas sur Youtube et Vimeo cumulent 2 millions de vues. Nous avons sorti notre 2nde grande collection fin 2014 et la prochaine est pour le mois de Juin. Nous avons une quarantaine de styles différents ».

Alors comment vous voyez l’avenir ?

Nicolas : « Depuis 2014, nous avons ajouté un second label (PetitQ Access) que nous vendons en exclusivité sur notre boutique PetitQ.Com. Nous sortons des mini collections de 6 sous-vêtements tous les 10 jours. Nous avons des clients très fidèles et toujours à la recherche de nouveautés. Nous essayons donc d’avoir des nouveautés en coupe ou en tissu constamment ».

Quel est votre public ?

Nicolas : « Nous avons bien entendu une clientèle gay plus élevée que pour la moyenne des commerces mais notre client typique est plutôt un homme hétéro de 45 ans qui se fiche des codes sociaux, et à juste envie de se faire plaisir en cherchant a pimenter sa relation conjugale ».

Découvrez toute la gamme de sous-vêtements d’Arthur et Nico sur www.petit-q.com

 

3 réflexions sur « Rencontre avec 2 créateurs qui font dans la dentelle »

  1. J’aimerais bien pouvoir faire un stage au petitQ-:) sans blagues, bravo Franky pour ce blog Homme, inclusif et rassembleur et qui permet aux dames de garder l’oeil ouvert sur la tendance-:)

  2. Bravo Franky !
    Super travail, et surtout très ouvert et pertinent dans ce monde parfois si optus 😉

    Je vais suivre de près 😉

    Bise bise

    momo

  3. Salut Franky,
    c’est vrai que nous avions besoin d’un blog comme celui que tu viens de lancer…Pourquoi je n’y ai pas pensé plus tot ???
    Par ce que c’est toi le plus fort.
    Continues comme çà tu (nous) intéresse….
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *