Être chic en Jogging

Tout le monde à un certain moment porte le jogging, que ce soit pour aller s’exercer ou au contraire se détendre chez soi (ah le fameux combo jogging/pantoufles…). On ne le cache pas, le jogging  est encore aujourd’hui considéré comme un pantalon généralement « laid » et secondaire, qui a avant tout un but utilitaire et vous assure confort et protection, particulièrement si vous faîtes de l’effort physique. On trouve ces pièces à tous les goûts et certains sont à éviter si on fait ses débuts : noir brillant, couleurs fluos ostentatoires ou pire encore, ceux avec des matières bon marché qui donne un rendu délavé après quelques lavages. Puisque tout le monde en porte, il est temps de penser à être chic en jogging.

sweat-pants-homme

Si vous allez faire du sport, une simple tenue de sport avec un pantalon de jogging dans une belle couleur et une belle coupe sera amplement suffisante. Pareil pour le haut avec un T-shirt bien coupé blanc ou gris. Le hoodie sera également le bienvenu dans les périodes de grands froids.Si vous vous rendez à un cocktail pour l’inauguration d’une exposition par exemple, il est clair que vous ne pouvez pas vous rendre sur place avec ce type de pièce et votre paire de runners ou de sneakers.

S’habiller selon le contexte social c’est répondre aux codes de l’environnement où l’on évolue, que ce soit de manière permanente ou pour quelques temps. Cela n’oblige pas nécessairement à l’uniformité, c’est simplement un acte d’appartenance sociale et de respect envers les autres.

N’oubliez pas qu’obéir à ce principe vous permet tout de même de vous différencier grâce à de nombreux détails, comme les différentes coupes, la variété des matières et des motifs, sans oublier quelques accessoires.

Quel type de jogging pour vous ?

jogging-homme

Nous avons désormais davantage de choix sur le jogging et il est une bonne chose d’en savoir un peu plus sur le sujet avant d’aller débourser ses euros.

Contrairement à la chemise et aux autres pantalons, le jogging est avant tout un élément lourd et large (car prévu pour son aisance), il est donc difficile de se fier à sa coupe car celle-ci doit traiter avec le poids de la matière.

Est-ce donc un désavantage ? Oui et non, à vrai dire peu importe.

Ce qui va compter, c’est surtout la taille et le volume qu’il prend vos fesses et vos cuisses. Il n’y a pas de différence avec un jean sur ces détails-là : un pantalon qui baille autour de votre bassin est un mauvais pantalon, quel qu’il soit. Je vous déconseille quand même la coupe slim, trop étroite et efféminée.

  • Testez donc différents jogging jusqu’à trouver celui qui passera le test des fesses et des hanches. Ça ne devrait pas être difficile pour ceux qui ont plus de volume aux épaules qu’au bassin, ainsi qu’aux hommes fins. Si vous avez de l’embonpoint, ajoutez un critère d’exigence en cherchant des joggings à la coupe droite. C’est une coupe clé pour vous.

Concernant la bande élastique, je vous conseille de la prendre la plus discrète possible, voire de prendre un modèle qui en est dénué si c’est possible. L’élastique est d’ordinaire peu joli à associer avec d’autres vêtements et attire l’œil, surtout s’il est blanc.

Autre principe important, il ne faut pas que vous ayez besoin de serrer le cordon de taille comme un forcené : c’est la même astuce qu’avec les ceintures. Une ceinture n’est pas faite pour maintenir un pantalon trop large, elle est faîte pour soutenir légèrement le tout et harmoniser la tenue visuellement.

jogging

Dans le cadre du jogging, ne comptez pas sur le cordon si votre vêtement ne cesse de tomber. Si c’est le cas, ne le gardez pas, il n’est tout simplement pas fait pour vous.

Cela rejoint le simple fait de bien le choisir à votre taille : il faut que de prime abord il vous serre légèrement, sans que vous ayez à utiliser quelque artifice.

Nous avons parlé de l’apparition de nouveaux joggings : ces modèles principalement sont serrés vers le bas, avec des couleurs et des motifs plus – des fois trop – audacieux et permettent de virer d’un style décontracté à une allure plus chic et tendance, surtout s’ils sont associés avec des pièces spécifiques, nous y reviendront.

Nous avons besoin surtout de parler de deux types de jogging :

  • Le néo-jogging. Connu aussi sous le nom de joggalon, il est le vêtement le plus proche du pantalon de ville. Je vous le recommande particulièrement si vous souhaiter le croiser avec différents styles. Il est un bon intermédiaire.

joggalon

  •  Le sarouel, qui a connu une montée en popularité ces derniers temps.  Cette pièce orientale d’abord associée au style décontracté et reggae est aujourd’hui déclinée en différent modèles, avec une coupe « carotte » plus ou moins prononcée.

jogging-sarouel

Je vous invite à ne pas prendre les modèles qui en volume dépassent le milieu de la cuisse et font un effet de jupe. C’est plus une recommandation de notre part et non un ordre, mais porter ce type de sarouel fait généralement paraître négligé et ridicule. C’est d’autant plus à éviter si vous faîtes moins d’1m65 environ, ce pantalon vous « tassera » davantage visuellement alors qu’il faut que vous élanciez votre silhouette.

Cela dit, le sarouel est une pièce audacieuse et il y a de la créativité dessus. Il peut être tout-à-fait intéressant de jouer son caractère détendu et exotique avec un t-shirt simple à couleur unique, ou faire un tranchant avec une chemise courte.

Associer le jogging à une tenue

jogging-couleurs

Comme premier conseil, je vous invite à vous procurer un jogging très sobre et de bonne facture en coton. Privilégiez le gris, le bleu, le marron et le beige, qui sont des teintes qui permettent d’être associées facilement avec les autres pièces.

D’ailleurs en parlant de coton, ce critère est pour nous irrévocable concernant le jogging : on n’achète rien qui soit fait avec des matières synthétiques bon marché ! Elles vous feront transpirer, comme ces pantalons à pressions des années 90, sans parler de ceux remplis (littéralement) d’inscriptions ridicules.

On peut aussi citer le fameux jogging noir délavé qui DOIT être effacé de notre mémoire à tout jamais et ne jamais revoir le jour.

Un dernier inconvénient bon à rappeler est qu’acheter des vêtements de mauvaise qualité vous fera également en changer régulièrement.

Ainsi, si vous souhaitez pratiquer votre sport avec un pantalon de jogging, vous devez choisir un modèle en coton uni. Privilégiez un modèle légèrement resserré au niveau des chevilles qui affinera votre silhouette et vous évitera l’effet «sac à patates» des autres pantalons de sport.

jogging-fite

Pour en revenir aux couleurs, si vous désirez en savoir plus sur l’art de bien les utiliser, tout ce dont vous avez besoin se trouve dans l’Ebook Look 3. Vous avez aussi un bon aperçu de son contenu grâce à cet article.

Pour aller à l’essentielles couleurs qui viennent juste d’être citées sont les plus faciles à employer, puis vient le rouge et le vert, et enfin les tons pastels et fluos. La chronologie n’est pas aussi définitive mais c’est un bon repère. A partir de ce point, il va être facile de porter des joggings de couleur. Vous avez de nombreuses possibilités, cela dit on peut dire que votre démarche va se résumer en deux choix, deux extrêmes :

  • Miser sur le discret et restant dans des tons de bleu, gris et de beige. On peut aussi ajouter du blanc en petites touches avec un t-shirt ou des tennis. Vous pouvez par exemple vous vêtir d’un jogging bleu, d’un t-shirt gris et des sneakers claires. Simple enfantin et efficace. Pour plus d’originalité, quelques motifs seront les bienvenus, comme des imprimés à rayures et à carreaux, à condition de ne pas en avoir à chaque pièce qui compose votre tenue, au risque de créer une surcharge visuelle.
  • Oser l’originalité avec des couleurs plus marquantes comme le jaune, et ne pas avoir peur d’afficher des écritures. Il faut que le style soit cohérent, c’est-à-dire qu’il vous fasse écho. Les règles de style sont importantes mais il assumer son style l’est encore plus. L’unique obligation est d’être respectueux envers sa morphologie, et porter des pièces qui mettent en valeur les formes de votre corps. Sans oublier le confort, qui est le but premier de l’habit.

sweat-pants-baggy

Composer un style plus personnel : quelques pistes

Si vous voulez tenter de vous créer un style avec le jogging, vous pouvez vous féliciter car il s’agit d’ores et déjà d’un choix audacieux. Pour que cette audace ne passe pas au fiasco, voici ce que nous vous conseillons de premier abord.

jogging-habille

  • On laisse de côté le look entièrement sportif : exit le sweat et les baskets. Les sneakers peuvent à la limite prendre la place mais il y a bien d’autres options. Les mots clés ici, c’est sortir de sa zone de confort. Ainsi, l’enjeu va être de jouer sur le décalé entre l’image de confort relâché du jogging avec des pièces plus « sérieuses «  et habillées.
  • Pour les vêtements qui habillent le haut, je vous invite à choisir des éléments cintrés légèrement près du corps (sans pour autant le mouler). Une très bonne association serait une chemise à manches courtes. Si vous optez pour un t-shirt, il est tout-à-fait acceptable de le mettre avec un blazer. Dans le cas où les températures sont froides, un blouson en cuir peut avoir sa place ainsi qu’un trench si le jogging est discret et relativement près de vos formes (non au sarouel dans ce cas-là). Pour le cas des mailles, au lieu de sweat et du hoodie, tentez une grosse maille en laine comme un pull ou un cardigan. Vous pouvez aussi accentuer le décalé avec une cravate. Soyez très attentif sur l’association maille-jogging, elle est délicate à traiter. Jaugez bien le rendu à partir d’un miroir et prenez le temps avant de vous décider.

jogging-maille

  • Considérez également l’ajout de quelques accessoires simples mais qui vous feront vous écarter de la connotation « décontractée » du jogging : si cela est possible mettez une jolie ceinture dans les tons basiques de bleu, gris ou marron. Un collier discret ou une montre en cuir élégante feront aussi un bon ajout. Vous pouvez tout-à-fait prendre des gants en cuir, si votre jogging est bien associé cela ne choquera pas.
  • Concernant les chaussures, une paire de sandales basiques en été sera du plus bel effet. Vous pouvez aussi jouer avec les espadrilles ou des paires plus habillées comme les mocassins et les bateaux. Il n’y a pas de limites à cela ! Tout dépend de l’image que vous souhaitez donner à travers votre style. On ne le dira jamais assez, le choix des chaussures est aussi très important, car il va déterminer le visuel d’ensembleEn cas de fraîcheur, je vous recommande même de tenter des combat boots, courtes si vos faîtes moins d’1m65, et grande si vous dépassez 1m75.

jogging-cool

Pour résumer sur le jogging :

Ceci achève un premier grand aperçu des possibilités que vous offre le jogging. Comme vous pouvez le constater, en n’employant les couleurs à bon escient et en n’ayant pas peur de tenter des associations particulières, vous êtes amplement capable de l’assortir avec des pièces particulières et créer une surprise bienvenue dans la rue.

jogging-association

Cet article vous servira quels que soient votre niveau et vos idées : que vous utilisiez le jogging uniquement dans le cadre d’une pratique sportive ou dans le cadre d’une tenue de ville, vous serez capable de vous habillez avec classe en toutes circonstances !

Et vous, comment employez-vous le jogging dans votre quotidien ? En étiez-vous un fan ou préfériez-vous l’éviter ? Votre opinion m’intéresse, à bientôt donc dans les commentaires !

young-and-rich-jogging-homme-gris.jpg jefaisleguet.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *