J’ai testé le Miha bodytech et ça marche

Comment obtenir en 20 minutes de sport les mêmes résultats que si vous aviez fait 4 heures de musculation? C’est possible avec cette nouvelle technique révolutionnaire le « Miha bodytech ». Comment ça marche? J’ai testé pour vous.

 

Le Miha bodytec, c’est quoi ?

Derrière ce nom qui peut faire peur, se cache la nouvelle méthode d’électro-stimulation dont tout le monde parle en ce moment directement venue d’Allemagne. Oubliez votre  ceinture à électrodes vantée par les stars dans les années 90, et censée donner du tonus à nos abdominaux alors que vous êtes affalés sur le canapé. Miha bodytec n’a clairement rien à voir avec cela. Pour preuve,  une session de vingt minutes correspondrait à quatre heures de sport en salle. Miha Bodytec  combine technologie et ergonomie. Les 8/10 paires d’électrodes permettent un travail en profondeur et sur l’ensemble du corps. Ici, vous êtes acteurs, la séance est effectuée de manière active et c’est ce qui décuple les effets de l’électro-stimulation. Forme, performance et bien-être…

Habillé avec un gilet truffé d’électrodes aux endroits stratégiques comme les dorsaux, les pectoraux ou encore les abdominaux, ainsi que des bandes d’électrodes sur les bras, les cuisses et les fessiers, je peux commencer les exercices. Ici, la stimulation arrive alors que le muscle est déjà mobilisé par le mouvement que l’on fait avec quelques exercices pas bien compliqués, guidés et encadrés par un coach sportif formé par Miha bodytec.
Après ma séance de 20 minutes, j’ai vraiment l’impression d’avoir travaillé pendant des heures. Je ne vous raconte même  pas le lendemain. Sur plusieurs séances les résultats sont visibles. Le coach se déplace chez vous si vous le souhaitez. Une nouvelle technique sportive qui va trouver ses adeptes.

 

Comptez environ 600 euros pour 10 séances.

Article réalisé avec Simon coach sportif au centre « La Baignoire » à Poitiers. Plus d’infos sur labaignoire-poitiers.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *