Le compostage, comment ça marche?

Le compostage est un procédé de fermentation naturelle des matières organiques en présence d’oxygène. Il permet de produire directement dans son jardin un amendement fertile de qualité et de limiter les allers-retours en déchèterie, coûteux en temps et carburant ! Vous voulez en savoir plus ? « jefaisleguet.fr » se met au vert. Suivez notre guide.

photo-faire-son-compost

Deux façons de composter :

Le compostage en tas
Avantages
• Adapté aux grands jardins
• Pas de limitation de volume
• Brassage simplifié
Inconvénients
• Attire les animaux
• Processus plus long et difficile
• Déchets exposés aux aléas climatiques

Tas

Le compostage en bac
Avantages
• Accélère le processus de compostage
• Conserve l’humidité
• Protège contre les aléas climatiques
Inconvénients
• Brassage plus difficile
• Contrainte de volume
• Surveillance plus régulière

Votre jardin est tout petit ? Vous vivez en appartement et souhaitez composter vos déchets sur le balcon ?Optez pour le lombricompostage !

lombricomposteur

Avantages
• Processus de compostage rapide
• Fonctionne en quasi autonomie
Inconvénients
• Vers sensibles au gel et à la chaleur
• Phase de démarrage complexe
• Récupération du compost fastidieuse

Quels déchets composter ?

Il est indispensable d’associer deux catégories de déchets :
• Les déchets verts, riches en azote, en eau et fermentent spontanément.

• Les déchets bruns, riches en carbone, plus secs et favorisent une structure aérée.

dechetsverts__050877400_1706_13032014

A composter sans problème

• Épluchures
• Fruits et légumes abimés
• Mauvaises herbes non grainées
• Légumes cuits
• Céréales
• Champignons
• Résidus et plantes d’intérieur • Marcs et filtres à café
• Thé et sachets
• Feuilles mortes
• Essuie-tout
• Serviettes en papier
• Journaux non glacés
• Cartons d’emballage non glacés
• Fleurs fanées
• Mouchoirs en papier
• Coupe de haies broyée
• Brindilles

dechetsbruns__073068700_1707_13032014

A composter en petite quantité et petits morceaux

A ne pas composter
• Thuyas
• Tontes de gazon
• Peaux d’agrumes
• Coquillages
• Coquilles d’œuf
• Coquilles de fruits secs
• Restes de repas
• pain • Cendres
• Litière
• Viandes
• Poissons
• Mégots
• Couches
• Revues et magazines en papier glacé

Il ne vous reste plus qu’à vous y mettre …

Prochainement nous vous donnerons les astuces pour bien démarrer un composteur.

Article réalisé avec l’aide de  Delphine de Binom’ Architecture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *