L’intolérance au GLUTEN : comment vivre avec ?

L’intolérance au blé est liée à un déficit des enzymes permettant de digérer le blé.  Le gluten est présent naturellement dans certaines céréales : blé, avoine, seigle, orge, Kamut, épeautre et petit épeautre. Pour s’en rappeler lorsque vous faites vos courses, au choix : B.A.S.O.K.E OU S.A.B.O.T. (seigle, avoine, blé, orge, triticale). Autant dire que cela peut s’avère compliqué quand vous êtes intolérants. Voici quelques solutions.

Le gluten est aussi présent dans 70% des produits transformés car il permet de lier. Ainsi, on peut le retrouver dans les sauces des plats préparés, les pâtes à tartiner, les charcuteries, les confiseries et certains chocolats… La farine de blé est aussi parfois utilisée dans certaines poudres d’épices ou pour enrober des légumes surgelés.

Pour compliquer le tout, il y a  plein de petits noms pour dire gluten. Par exemple : malt, amidon, protéines végétales hydrolysées… La lecture des étiquettes devient donc obligatoire et un véritable parcours du combattant!

Quand du jour au lendemain, on vous annonce qu’il faut supprimer le gluten, c’est très clairement panique à bord car notamment le blé, fait partie de notre quotidien culinaire! Toutes les recettes traditionnelles et aliments que l’on peut acheter en contiennent : pain, pâtes, pizzas, pâtisseries…

Alors, il ne reste plus qu’à retrousser ses manches et s’attaquer à ses placards afin de trouver des alternatives pour cuisiner et pâtisser autrement. Une période d’adaptation est nécessaire, c’est certain. Sans compter la succession de frustrations épouvantables… Mais ensuite, après la mise en place d’un nouveau placard d’ingrédients de base et l’acquisition de nouveaux réflexes en cuisine, cette aventure déroutante se transforme en un voyage riche en découvertes gustatives!

Pour info, d’après l’enquête de 60 millions de Consommateurs du 26 janvier 2016 “Sans gluten mais sans reproches”, nous serions en France, 5 millions à privilégier les aliments sans gluten. Attention, ça ne veut pas dire que tout le monde est malade, mais ça montre bien que c’est un véritable phénomène. La “Glutenmania” est en marche!

Plus d’infos sur la page Facebook d’Adrien Gourmand et Intolérant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *