Positions dangereuses

Une étude publiée dans la revue Advances in Urology fait le bilan des positions les plus dangereuses pour votre pénis. La position de l’Andromaque arrive en tête. Voici le résultat de cette étude.

une-position-jefaisleguet.fr


Des chercheurs brésiliens ont mené, sur la période de 2000 à 2013, une étude aux Urgences de Campaninas pour définir quelles positions sexuelles avaient le plus de chance de vous valoir une fracture du pénis. En se basant sur les 44 cas recensés, ils en viennent à la conclusion que la position la plus dangereuse est celle de l’Andromaque, aussi appelée « position du chevauchement ». On vous passe le dessin. 50% des fractures se sont donc produites dans cette position. Pour compléter ce Top 3, on retrouve la levrette (29%), et le missionnaire (21%).
Même si le membre est dépourvu d’os, la fracture est en effet possible et se caractérise par la déchirure du corps caverneux, qui entraîne la formation d’un hématome. Sur les 44 infortunés, 22 déclarent en effet avoir entendu un « crack », avant de ressentir une forte douleur au niveau du bas ventre. Un bien désagréable problème, qui nécessite une opération urgente si l’on veut éviter des déficiences sexuelles par la suite.

Sexualit jefaisleguet.fr

On vous conseille donc d’y aller mollo si vous ne voulez pas risquer une explication délicate à votre arrivée aux Urgences. Si cela devait arriver, vous pouvez toujours arguer d’une « mauvaise manipulation du pénis », comme 6 pour cents des cas de l’étude, ou rester plus mystérieux en évoquant des « circonstances peu claires », comme 4 pour cents des sujets étudiés.
Puisqu’on ne voudrait pas vous priver d’ébats pendant le weekend, sachez que d’après l’étude, cet accident reste relativement rare. Ouf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *