Quelles seront les tendances de la mode 2016 ?

On vous a déjà dit que les cheveux gominés, la banane et la frange allaient être à la mode en 2016. C’est en tout cas ce qu’il ressortait des défilés de mode à Londres. Après la capitale britannique, les créateurs ont dévoilé les tendances de la mode masculines à Milan, puis Paris. Sur le podium, les looks ne manquent jamais de peps et la saison printemps-été 2016 sera celle de toutes les audaces en matière de beauté.

coiffure-homme-premieres-tendances-2016 jefaisleguet.fr-

Body art

L’atmosphère anarchiste du défilé Vivienne Westwood à Milan exacerbe l’effet du body art. Les mannequins arborent des ensembles destinés à dévoiler tatouages et body art. L’encre reste un accessoire incontournable chez Philipp Plein dans une collection d’inspiration hip-hop, à l’esthétique urbaine et macho.

beaute-coiffure-homme-tendances-2016 jefaisleguet.fr

Coiffures 70’s

Chez Gucci, les cheveux sont mi-longs et les franges, coiffées de manière à dévoiler des lunettes colorées, très 70’s. Chez Prada et Missoni, même hommage à la période, notamment grâce à l’afro colorée et à la boucle sauvage.

Défilé Missoni printemps-été 2016

Un style américain

Chez Calvin Klein, l’esthétique demeure impeccable : courts, les cheveux sont plaqués sur le côté de façon très élégante. Chez Ralph Lauren, qui adopte une approche similaire, les mannequins sont rasés de près. La fin des hipster est annoncée.

Défilé Calvin Klein printemps-été 2016

Fonzy n’a qu’a bien se tenir

La saison dernière, Rick Owens avait pris le parti d’exposer à outrance le corps des mannequins. Cette fois, l’Américain a choisi de recouvrir intégralement… leur visage. Les jeunes hommes arboraient ce que l’on peut décrire comme des « tunnels de cheveux » : un cône capillaire ramené sur le devant du visage ne laisse rien transparaitre de leurs traits. Sur cheveux plus courts, les coiffeurs ont créé des torsades de petites mèches rappelant des cornes.

Défilé Rick Owens printemps-été 2016

Atelier peinture

La collection inspirée à Walter Van Beirendonck par David Bowie et qui a été  présentée au théâtre du Châtelet, à Paris, s’intitule Electric Eye. Prenant le chanteur au mot, le créateur a dessiné des vêtements graphiques et ultra-colorés. Sur le podium, les mannequins arborent d’imposants motifs (nuages, éclairs…) peints sur l’oeil. A la fois enjoué et quelque peu sinistre.

Défilé Walter Van Beirendonck printemps-été 2016

Les peintures sur le visage sont aussi de mise chez Yohji Yamamoto, où elles prennent la forme de bandelettes colorées. Disposés à divers endroits du visages, ces motifs se coordonnent parfaitement aux tourbillons chromatiques des tenues pour un effet artistique, intellectuel et fun.

Défilé Yohji Yamamoto printemps-été 2016

Bref, vous l’avez compris, 2016 sera coloré.
Vous en pensez quoi de cette tendance ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *