Sous-vêtements homme : quelles tendances pour 2018 ?

La mode masculine ne se limite évidemment pas aux vêtements. L’underwear a aussi son mot à dire. Quelles sont les tendances en matière de sous-vêtements ?

hkC_OCEw-jefaisleguet.fr


Tout comme dans l’univers de la mode, les hommes se sentent de plus en plus concernés et prennent de plus en plus de plaisir à choisir leurs sous-vêtements. Bien évidemment, cela reste moins flagrant que pour le prêt-à-porter, mais les Français font beaucoup plus attention à leurs sous-vêtements qu’il y a quelques années. Les sous-vêtements pour homme, une histoire de nécessité avant tout ? Avec près de 600 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2016, permettez-nous d’en douter. Loin de l’idée selon laquelle on porterait des sous-vêtements « parce qu’il faut bien », les hommes savent ce qu’ils veulent, et les marques de lingerie masculine l’ont bien compris

gourmet-7 jefaisleguet.fr

Bien-être et confort, les maîtres-mots

Alors oui, la révolution n’est pas totale. Les hommes attachent davantage d’importance à leurs sous-vêtements, mais ils ne sont pas encore prêts à délaisser leur petit confort au profit de l’esthétique.

Sous-vêtements homme : quelles tendances pour 2015 ?

Résultat, la tendance principale reste le classique, certes chic, mais confortable. Au niveau des matières, cela se traduit par des cotons, des cotons prima, et des microfibres, alors que les couleurs se font neutres et raffinées avec du bleu marine, du noir, du gris, du bordeaux ou encore du blanc.

david-prems jefaisleguet.fr

Si les hommes ne tombent pas vraiment dans le domaine de la coquetterie lorsqu’il s’agit de sous-vêtements, une chose est sûre : ils veulent être à l’aise. La lingerie masculine privilégie les matières agréables à porter. Et vu à quel point ce tissu est au plus près de notre intimité, mieux vaut ne pas lésiner sur le confort…

La marque Eminence propose des sous-vêtements classiques et sobres, dans des teintes chic.

Des motifs à gogo

Autre grande tendance : les imprimés décalés, voire totalement fantaisistes qui se montrent (ou pas). Ces motifs apparaissent essentiellement sur des caleçons ou des boxers, deux pièces qui se transforment en véritables accessoires de mode. Élégants ou fun, les graphiques sont partout, qu’ils soient inspirés de dessins animés ou des défilés de prêt-à-porter.

Aubade joue la carte de l'imprimé mais en mode séduction.

LE CALEÇON FAIT SON COME-BACK

Si le boxer demeure le gagnant toutes catégories avec plus de 6 hommes sur 10 qui en portent, le slip, qui perd de plus en plus d’acheteurs (-14% en 2016 !), laisse de la place pour le caleçon. Difficile de faire mieux pour être à l’aise en effet, surtout lorsque l’on voit les efforts réalisés par les marques sur les matières employées.

calecon-homme-jefaisleguet.fr

L’AVENIR DES SOUS-VÊTEMENTS POUR HOMME ?

Si les sous-vêtements traditionnels ne sont pas prêts de disparaître de sitôt, certaines nouveautés ont cependant pointé leur nez au Salon International de la Lingerie. A l’image de la lingerie féminine, certaines marques optent désormais les sous-vêtements remodelants, afin d’embellir les silhouettes masculines. Enfin, d’autres marques comme www.petit-q.comaddicted ou ES Collection  oseront carrément jouer la carte du sexy, entre transparence, provocation, mettant littéralement… le paquet.

slip jefaisleguet.fr

A lire également nos articles sur les sous-vêtements tendances :

Rencontre avec 2 créateurs qui font dans la dentelle

Des sous-vêtements sexy et colorés pour l’hiver

Connaissez vous E.S Collection ?

 

 

 

Une réflexion sur « Sous-vêtements homme : quelles tendances pour 2018 ? »

  1. Article très détaillé des dernières tendances. Personnellement j’opte pour les motifs imprimés souvent noir et blanc qui, je trouve sont assez classieux et s’adaptent à tout style. Le caleçon est de retour, du moins dans les tendances, bonne nouvelle. Même s’il n’a jamais vraiment cessé d’exister sous des formes diverses et également avec des motifs très classes parfois. Il faut juste savoir chercher, car il est vrai qui si on ne regarde que chez les enseignes à la mode, il devient de plus en plus difficile d’en trouver. Son retour en grâce est donc bienvenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *