Tout savoir sur le fauteuil Adirondack

Pour aménager vos terrasses cet été, je vous propose d’être original et de sortir du mobilier que l’on trouve partout. Voici le fauteuil Adirondack.  Le nom « Adirondacks » est une version anglicisée du « ratirontaks Mohawk »qui signifie «ils mangent les arbres », un nom péjoratif que les Mohawks ont historiquement appliqué aux tribus voisines de langue algonquienne. Quand la nourriture était rare, les Algonquins mangeaient les bourgeons et les écorces des arbres. David est un artisan qui réalise ce genre de fauteuil en leur donnant une touche bien personnelle. Vu la demande, il a créé son entreprise Fauteuil Adirondack Verneuil

L’histoire du fauteuil Adirondack démarre en 1903. Mr Thomas Lee passait ses vacances à Stony Sides, sa résidence d’été de Wesport au cœur de la chaîne des Adirondacks. Insatisfait de son mobilier de jardin il décida de fabriquer la meilleure chaise de jardin au monde ! Une chaise optimale pour observer la nature, lire, se restaurer, boire un verre, se relaxer.

David Franchineau est un artisan qui crée des fauteuils depuis quelques années. David, comment vous définissez vos fauteuils ?

« Même si je m’inspire de ce qui existe, je donne à mes fauteuils une forme plus galbées, plus confortable au niveau du dossier et de l’assise. Tout est incurvé, réalisé avec du bois (du robinier) sans échardes et qui ne laisse pas pénétrer l’eau et fongicide naturel.  Le robinier est une essence française qui est une alternative à l’importation de bois exotique. La visserie est complètement en inox donc aucun souci de rouille. Enfin, j’ai voulu que ce style américain s’intègre mieux aux demeures françaises. C’est ensuite la couleur qui fera le style final du fauteuil. »

C

Comment vous est venu l’idée de fabriquer des fauteuils?

 » En 2008, j’ai passé un niveau 5 de menuiserie ébénisterie, et après divers jobs je me suis lancé dans la fabrication de dressing. Il y a 4 ans j’ai dessiné un modèle de fauteuil Adirondack que je me suis fait pour moi et la famille, les amis qui viennent à la maison m’ont demandé de faire les mêmes pour eux. Donc je me suis mis au boulot et je me suis retrouvé à en faire une bonne vingtaine la première année puis depuis j’ai doublé ma production. Aujourd’hui, je ne fais plus que ça. »

Décrivez-nous votre univers de travail

« Il ya la partie stockage de bois. Des planchettes pré-calibrées. Ensuite plusieurs machines qui permettent de scier et de raboter.  Une cabine de peinture et une pièce de séchage pour conclure. J’avais déjà un peu de matériel au départ et au fur et à mesure j’ai investi »

Faites-vous autre chose que les fauteuils?

« Oui il y a des accessoires qui vont avec comme ce repose-pieds qui reprend en miroir l’assise du fauteuil, ce banc qui existe en différentes tailles et une table basse qui reprend l’architecture du dossier. »

Quel est votre objectif?

 » Mon objectif est de travailler sur des choses spéciales pour être plus inventif. Je souhaite travailler des finitions différentes et  multiplier les séries. »

 

Quel est le prix d’un fauteuil?

« On commence à 399 € en finition naturel (le bois juste poncé) et jusqu’à 529 € pour des finitions spéciales comme les patines. »

On retrouve les fauteuils de David Franchineau sur le site internet de son entreprise Fauteuil Adirondack Verneuil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *