Un métier : vigneron

En pleine période de vendanges et de foire aux vins, nous sommes partis à la rencontre de Frédéric Brochet, vigneron dans la Vienne et producteur de vin du Haut Poitou. Ce scorpion né à Poitiers, nous raconte son parcours au milieu des vignes.

 

Comment avez vous découvert le milieu viticole?

Dans le Poitou, il y a une tradition qui consiste à posséder un vignoble familial pour sa consommation personnelle. Tout le monde avait son lopin de vigne il y a quelques décennies. Tout petit, au moment des vendanges, je venais faire le vin le week-end. C’était le meilleur moment de l’année. J’ai donc voulu en faire mon métier qui est aussi ma passion. En 1993, j’ai fait un voyage extraordinaire en Australie et au retour, j’ai dit à mes parents que je voulais acheter du raisin. Ensuite, tout s’enchaîne. On crée l’Ampelidae en 1995. En 2003, on connaît une véritable accélération pour atteindre aujourd’hui 238 hectares de vignes dans la Vienne et 300 en dehors du département.

 

Que signifie Ampélidae?

Cela vient du grec Ampelos qui signifie la vigne et une terminaison qui signifie « ce qui vient de la vigne ». Du coup nos vins ont des noms particuliers. Sur les étiquettes 3 infos : l’année, la marque et la cuvée. Nous les nommons avec une lettre comme S pour sauvignon et K pour Cabernet. Notre vin est vendu dans 38 pays à travers le monde surtout en Suède et au Japon.

 

Vous arrivez à prendre soin de vous?

Ma vie est rythmée par les saisons. En ce moment, je ne prends pas soin de moi. En période de vendanges c’est impossible d’être bien habillé. Mais j’aime être bien coiffé. Je me rase le 1er jour des vendanges et le dernier jour. Je me mets un petit coup de tondeuse quand même entre temps. En revanche, en hiver, je suis VRP de mon vin donc, je prends soin de moi. Quand je suis en mission, j’ai ma collection de chemises et de pantalons. Je fais faire quelques tenues au Japon et c’est un vrai bonheur de porter du « sur-mesure ». Je ne mets pas de crème sur mon visage, juste un baume après rasage.

 

Un homme d’intérieur?

Oui, je fais le ménage et la cuisine. J’adore ça. J’adore m’occuper de mes enfants. Ma maison est importante donc je l’entretiens du mieux que je peux.

Un conseil pour les lecteurs de jefaisleguet.fr ?

Penser à soi c’est important. J’adore être roots mais il faut aussi savoir être classe. Donc avoir une ligne de conduite. Moi c’est la couleur . J’adore le bleu. Je m’habille toujours en bleu. Ma phrase préférée est « ne désire pas ce que tu ne connais pas ». Elle veut tout dire. C’est ma philosophie.

 

Retrouvez les vins de Frederic Brochet sur le site Ampelidae

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *