Une journée dans la peau d’un photographe

C’est un rêve d’enfant que d’être sous l’objectif d’un photographe qui va saisir un moment de vie et savoir vous mettre en valeur. C’est pourquoi, j’ai voulu passer une journée avec Jean Michel Piqué, un photographe plein de talent qui, pendant qu’il mitraille la jolie Aurélie, à accepté de répondre à mes questions. Suivez-moi dans les coulisses d’un shooting photo.

Comment est née ta passion pour la photographie?

Jean Michel Piqué : « Tout gamin en fait. Tout jeune, je m’amusais avec l’appareil photo de mes parents. A 15 ans, j’ai eu mon premier « reflex » et j’ai expérimenté la photographie. Tout de suite j’ai compris qu’adulte je ferai des photos ».

Justement, ta 1ère photo c’était quoi?

JMP : « Un portrait mais y a eu plusieurs étapes. A Aix en Provence, j’ai réalisé  des portraits  dans la rue. Les inconnues étaient mes modèles. Puis, ensuite, à force de faire et de travailler les images,  j’ai fait du portrait studio puis de la vidéo ».

Quel est le matériel indispensable d’un photographe?

JMP : « Un flash, des diffuseurs, un projecteur de théâtre… Pas grand chose en fait. Rajoutez un bon appareil photo et une belle fille ou un beau garçon et tout est parfait ».

Quelles sont les qualités d’un bon photographe?

JMP : « La patience et savoir mettre à l’aise son modèle. Trouver les solutions pour obtenir la faille qui va faire que la personne devant l’objectif aura un truc dans le regard qui fera toute la différence. Il me faut un temps de chauffe . Parfois plus de 10 photos avant d’avoir la bonne. J’ai tendance à être un perfectionniste donc éternel insatisfait. Parfois je passe des heures sur une photo ».

C’est plus simple de photographier un homme qu’une femme?

JMP : « Sur le principe, la technique est la même. On n’utilise pas la même lumière. Ce qui est complexe, c’est de photographier un homme nu ou un torse. Ce n’est pas simple. Parfois, en déplaçant les lumières on peut faire apparaitre des choses différentes ».

C’est quoi la « Jean-Michel Piqué touch » ?

JMP : « Le naturel. J’adore le noir et blanc, ça permet d’utiliser différentes  sortes de lumière sur une même photo. je veux garder une forme de sincérité . Je ne suis pas un inconditionnel de Photoshop. Je veux laisser la magie du naturel opérer ».

Et vous, vous avez déjà participé à un shooting? Racontez nous …

Pour une séance photo ou pour des infos sur Jean Michel Piqué, rdv sur sa page Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *